SI VOUS VOULEZ DÉCOUVRIR LES VRAIS BIENFAITS DES OMÉGA 3, ALORS VOUS ÊTES AU BON ENDROIT.

Points Clés

  1. Les oméga 3 sont de puissants acides gras, ils sont essentiels pour le bon fonctionnement et la croissance de l’organisme.
  2. Votre système cardiovasculaire, le développement du cerveau, des muscles, des os, des cheveux, des dents et des ongles sont impactés par les acides gras.
  3. C’est aussi un anti-inflammatoire général qui agit comme un préventif des cancers et augmente l’immunité dans son ensemble.

Vous avez probablement déjà entendu parler des oméga 3. Mais que savez-vous exactement de leur importance ? Aujourd’hui, je vais vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur les omega 3  bienfaits, où en trouver, pourquoi et comment en consommer, etc.

En réalité, nous sommes dans la plupart des cas carencés sans même le savoir. Car notre corps ne peut en produire lui même. Il faut donc trouver des sources d’oméga 3.

Certains disent qu’ils sont efficaces pour traiter les maladies de la peau tandis que d’autres évoquent ses vertus thérapeutiques.Mais quels sont les réels bienfaits des oméga 3 sur la santé ?

Les oméga 3, c’est quoi ?

Les oméga 3 appartiennent à la famille des acides gras polyinsaturés essentiels. Ce qualificatif est dû au fait que le corps humain n’en fabrique pas de façon naturelle.

En d’autres termes, vous devez assurer un apport journalier via votre alimentation. On en trouve généralement dans les poissons.

Les oméga 3 se déclinent en trois formes, à savoir l’ADH (docosa-hexainoïque), l’AEP (acides eicosapentanoïques) et l’AAL (acide alpha-linolénique).

Vos besoins journaliers en oméga 3

Le communiqué publié par l’Organisation Mondiale de la Santé est formel. Pour rester en bonne santé, il faut que vous assuriez un apport journalier de 0,8 gramme à 1,1 gramme en oméga 3.

En fait, ces chiffres varient d’un pays à un autre.

Par exemple, en Amérique du nord, les hommes doivent en consommer plus que les femmes, à raison de 1,6 grammes par jour.

La quantité d’AAL diffère également de celle de l’ADH et de l’AEP. Elle est relativement supérieure.

15 bienfaits des oméga 3 scientifiquement prouvés

Chaque année, les oméga 3 font l’objet de nombreuses études scientifiques. Et chaque année, on leur attribue de nouvelles vertus.

Ces acides gras essentiels semblent interagir avec tous les organes ainsi que les grands systèmes du corps. Voici quelques-uns des omega 3 bienfaits qui pourraient vous intéresser et que vous devez absolument connaître.

Les oméga 3 sont bons pour le cœur

Vous l’ignorez peut-être, mais la majorité des décès sont dus soit à des AVC soit à des crises cardiaques.

En consommant des oméga 3, vous réduisez la formation des caillots sanguins et des plaques de cholestérol. Ces acides gras ont même la capacité de réduire votre taux de triglycérides de 15 à 30 %.

En contrepartie, le taux de HDL, aussi connu sous le nom de « bon cholestérol », se voit augmenter de manière significative. Les oméga 3 vous seront des plus bénéfiques si vous souffrez d’hypertension artérielle.

Les oméga 3 favorisent la perte de poids

Les risques liés à l’obésité ne sont plus à démontrer : diabète type 2, maladie cardiaque, cancer…

Si vous présentez ce type de pathologie, les oméga 3 vous seront d’une grande utilité. En effet, l’huile de poisson traite les facteurs de risque chez des personnes en surpoids. Mieux encore, elle améliore la composition corporelle.

Par contre, vous devez l’associer à un régime alimentaire sain et équilibré, sans oublier les exercices physiques. Pour information, l’huile de poisson fait partie des meilleures sources d’acide gras oméga 3.

Les oméga 3 et les troubles mentaux

Les études affirment que les personnes souffrant de trouble mental présentent un faible taux d’oméga 3.

Pour réduire les symptômes de schizophrénie, prévenir les sautes d’humeur fréquentes et traiter les troubles bipolaires, certains médecins préconisent tout simplement l’augmentation des apports en acide gras.

Il faut savoir que les oméga 3 jouent un rôle important dans le fonctionnement du cerveau qui, soit dit en passant, contient plus de 60 % de matières grasses.

Les oméga 3 vous aideront aussi à soigner vos problèmes d’anxiété et de dépression.

Les omega 3 bienfaits esthétiques

Les acides gras oméga 3 se présentent comme d’excellents éléments nutritifs pour la peau.

En respectant les apports journaliers susmentionnés, vous serez moins exposé aux maladies dermatologiques et épidermiques, notamment aux allergies.

Ce composé s’avère aussi efficace pour prévenir le vieillissement cutané et l’apparition des acnés.

Il a la faculté d’assouplir votre peau et de la rendre plus douce en l’hydratant en profondeur. Les oméga 3 agissent même sur la production de sébum.

Ses effets bénéfiques sur les yeux

Vous voulez améliorer votre santé oculaire ou encore prévenir les risques de dégénérescence maculaire ?

Consommez plus d’oméga 3. Ces acides gras forment une grande partie de la structure de l’œil, plus précisément de la rétine.

C’est d’ailleurs ce qui explique leur utilité. Les personnes âgées ne sont pas les seules à souffrir d’une diminution progressive de la vue.

Même si vous êtes jeune et que vos apports en oméga 3 ne sont pas suffisants, vous serez plus enclin à souffrir de problème de vue.

Les oméga 3, les alliés privilégiés des nouveau-nés et des femmes enceintes

Les oméga 3 contribuent activement à la croissance du fœtus. Et ce n’est pas tout ! Ils sont aussi indispensables au développement du cerveau du bébé ainsi que de ses capacités motrices.

C’est pour cette raison que les médecins conseillent aux femmes enceintes d’en consommer régulièrement.

Les omega 3 bienfaits touchent aussi l’allaitement. Le lait maternel est le régime de base des nouveau-nés.

Plus votre enfant et vous consommez des oméga 3, moins celui-ci sera exposé aux troubles du comportement et aux risques de TDAH ou encore d’autisme.

Consommer des oméga 3 pour réduire les risques de TDAH

Le TDAH ou trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité touche majoritairement des enfants.

Vous pouvez prémunir le vôtre contre cette maladie en incluant les oméga 3 dans son régime alimentaire quotidien.

En effet, des études montrent que ces acides gras sont très efficaces pour traiter les problèmes de nervosité, d’agressivité et d’impulsivité dans le sens où ils réduisent tous les symptômes associés à ces pathologies.

Les oméga 3 agissent sur les inflammations

Les aliments riches en oméga 3 possèdent essentiellement des propriétés anti-inflammatoires.

C’est pourquoi vous devez en manger tous les jours. Plus concrètement, ces acides gras sont capables de modérer la production de cytokines et d’eicosanoïdes.

Ces molécules sont à l’origine des inflammations chroniques.

Lorsqu’elles sont mal ou pas traitées, ces dernières entraînent des maladies cardiaques. Certaines personnes peuvent même développerun cancer.

Son rôle sur le système immunitaire

Il est surtout question de maladie auto-immune, comme le diabète de type 1, la maladie de Crohn, l’arthrite rhumatoïde et le psoriasis.

Défini comme étant une maladie chronique, ce dernier touche près de 3% de la population française.

Lorsque votre taux d’oméga 3 est trop faible, votre système immunitaire n’arrive plus à différencier les cellules saines des cellules étrangères. En d’autres termes, en cas d’attaque, votre organisme sera sans défense.

Les oméga 3 sont surtout indispensables durant les 5 premiers mois du bébé.

La prévention contre la maladie d’Alzheimer et le déclin de la faculté mentale

Comme vous l’avez vu précédemment, les oméga 3 et les maladies mentales sont étroitement liés.

Des recherches ont permis d’établir que les personnes dont l’apport en oméga 3 est suffisamment élevé présente moins de risque d’attraper la maladie d’Alzheimer.

Les éléments qui composent ces acides gras interagissent également avec le système nerveux pour lutter contre le cancer ainsi que le déclin de la faculté mentale.

Bien que souvent associé à l’âge, cette pathologie peut toucher une personne jeune, surtout si son taux d’oméga 3 est faible.

Les oméga 3 réduisent les risques de cancer

Dans les précédents paragraphes, nous vous avons parlé des impacts positifs des oméga 3 sur le traitement du cancer ainsi que des maladies de la peau.

Eh bien, récemment on a aussi découvert que ces acides graspouvaient vous prémunir contre d’autres cancers, notamment ceux touchant les seins, le côlon et la prostate.

Il convient cependant de préciser que certains chercheurs et scientifiques émettent des réserves sur cette affirmation.

Ses bienfaits sur le système respiratoire

Les omega 3 bienfaits sont aussi palpables au niveau du système respiratoire.

Il s’avère que la présence en abondance de cet acide gras dans l’organisme réduit considérablement les risques d’asthme.

Les jeunes adultes et les enfants sont les plus concernés. L’asthme est une maladie chronique se présentant sous la forme de dyspnée, de toux et de respiration sifflante. Il résulte d’une inflammation des voies respiratoires.

Or, comme vous le savez, les oméga 3 sont des anti-inflammatoires très puissants.

Les oméga 3 restaurent les fonctions hépatiques

Le foie se présente comme le lieu de synthèse de la majorité des graisses. C’est pour cette raison qu’il concoure au gain de poids.

La stéatose hépatique non alcoolique ou NASH se retrouve parmi les maladies hépatiques les plus connues. Contrairement à ce vous pensez, cette pathologie touche de plus en plus de personnes.

Comment réduire les risques ? Il vous suffit d’augmenter votre apport en oméga 3 ou en complément d’oméga 3. Ils diminuent le taux de graisse et traitent rapidement les inflammations.

La relation entre les oméga 3, les articulations et les os

Si vous souffrez de douleurs articulaires, les oméga 3 peuvent vous être d’une grande aide. De par leurs vertus anti-inflammatoires, ces acides gras ont aussi des effets bénéfiques sur le traitement des arthrites et des ostéoporoses.

Lorsque vous consommez régulièrement des oméga 3, vous augmentez le taux de calcium dans vos os.

Ainsi, non seulement ils seront renforcés, mais votre force de préhension se verra également augmenter. En ce qui concerne vos articulations, elles se fortifieront petit à petit.

L’atténuation des douleurs menstruelles

Les femmes fréquemment sujettes à des douleurs menstruelles savent très bien à quel point ce désagrément peut altérer la qualité de vie.

Il est possible d’y mettre un terme ou tout du moins d’atténuer les crampes en optant pour une alimentation riche en oméga 3.

Une fois de plus, les propriétés anti-inflammatoires de ces acides gras sont évoquées.

Plus concrètement, on fait référence à la réduction des contractions utérines provoquées par les prostaglandines, des substances produites par le tissu des oméga 3.

Les oméga 3 et le sommeil

Comme vous le savez déjà, l’alimentation et le sommeil vont toujours de pair. Chez les nourrissons et les enfants en bas âge en particulier, un faible taux d’oméga 3 entrainent des éveils fréquents, sans parler des agitations et de l’anxiété.

En enrichissant la nourriture de votre progéniture en oméga 3, vous lui offrez un sommeil de qualité. Et qui dit sommeil réparateur et apaisant dit moins de risques de trouble du comportement et croissance effective.

Pour information, un nouveau-né doit dormir 16 à 20 heures par jour, contre 12 heures pour un jeune enfant.

Quelques sont les principales sources d’oméga 3

Les fruits de mer et les poissons offrent davantage d’apport en oméga 3. Pour vous aider dans votre choix, on citera particulièrement la sardine, le thon, le maquereau, le hareng et le saumon.

Environ 50 grammes à 130 grammes de ces aliments vous permettent de compléter vos apports journaliers.

Ces acides gras sont aussi présents dans les salades, les épinards, les jaunes d’œuf ainsi que les viandes de lapin, de cheval et d’oie.

Les oméga 3 d’origine végétale

Il existe aussi des plantes riches en oméga 3, à l’instar des noix, du soja, des graines de chia et des graines de chanvre.

Vous trouverez aussi une grande quantité de ces acides gras dans l’huile de lin et de soja.

 

Conclusion

Même si les acides gras ont mauvaise réputation, les oméga 3 ont su s’attirer les faveurs de nombreux scientifiques de par ses innombrables bienfaits.

Chaque partie de notre corps semble profiter de leurs vertus exceptionnelles.

Vous comprendrez bien évidemment que les oméga 3 ne suffisent pas pour jouir d’une santé optimale. Il est surtout important d’avoir une alimentation équilibrée. En prime, faites du sport !

Eh bien… Qui l’eût cru que les graisses peuvent apporter autant de bienfaits pour le corps ? Enfin… Pas n’importe quelle graisse !

N’hésitez pas à intégrer les oméga 3 dans votre alimentation, maintenant que vous savez la quantité qu’il vous faut.