SI VOUS VOULEZ SAVOIR SI LE GINGEMBRE PEUT AMÉLIORER VOTRE SANTÉ CARDIAQUE, ALORS VOUS ÊTES AU BON ENDROIT.

Points Clés

  1. Le gingembre est une incroyable source d’énergie naturelle.
  2. Oui, le gingembre aide à prévenir des maladies cardiovasculaires car il est bon pour la circulation sanguine.
  3. C’est un anti-coagulant, si vous prenez des médicaments qui fluidifient déjà votre sang, sa consommation peut s’avérer dangereuse.

J’ai une nouvelle pour vous : nous sommes ce que nous mangeons. Et tous les aliments que nous consommons sont de potentiels médicaments ! J’ai appris ça dans la culture Chinoise. Je vous aujourd’hui vous parler d’une racine et d’un muscle que j’adore : le gingembre et le coeur. En fait, voici la question : Est-ce vrai que le gingembre peut prévenir les problèmes de cœur ?

« Le gingembre a des propriétés anticoagulantes, ce qui permet d’entretenir une bonne circulation sanguine« , détaille le Dr Odile Morant.

Par ailleurs, selon une étude réalisée sur des animaux en 2006¹, l’ajout de gingembre à l’alimentation diminuerait le taux de cholestérol.

Qu’est ce que le gingembre ?

gingembre et coeurC’est une plante d’origine asiatique, dont le nom scientifique est Zingiber officinale. C’est son rhizome (racine) qui est consommé.

Le gingembre est utilisé dans le monde entier pour ses qualités nutritionnelles et culinaires. La partie utilisée du gingembre correspond au rhizome de cette plante qui pousse bien sous les climats tropicaux.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le gingembre est une épice qui tonifie le côté yang.

Il est riche en vitamines B  et en minéraux comme le manganèse, le magnésium, le phosphore et le calcium entre autres, cette plante possède des propriétés médicinales.

Consommé séché, frais, ou en infusion (je le préfère comme ça), le gingembre a le pouvoir de réduire les douleurs musculaires, lutte activement contre les infections, soulage également les problèmes digestifs notamment les diarrhées et les vomissements et son énergie réduit la fatigue.

Tout ceci grâce à ses puissants pouvoirs anti-inflammatoire, anti-bactériens, antiseptique et antiémétique.

Comment choisir le gingembre ?

cure de gingembreJe vous conseille de choisir de la racine de gingembre fraiche. Vous pouvez le trouver en grande surface sans problème.

Optez pour un gingembre qui soit de couleur doré. Les rhizomes (branches) doivent être lisses et avoir bonne mine. Vérifiez l’odeur afin de prendre une racine avec une odeur agréable.

Vous pouvez également le consommer en compléments alimentaires, préférez ceux comportant la mention « bio » et 100% extrait de gingembre.

Comment conserver le gingembre ?

Je le conserve au réfrigérateur, voire découpé en petits morceaux au congélateur pour le garder encore plus longtemps.

Pour une fraicheur optimale : dégivrez des morceaux de gingembre du congélateur la veille du jour où vous souhaitez les consommer !

C’est comme ça que vous allez optimiser votre achat de gingembre et surtout prendre soin de la santé de votre muscle le plus important : le coeur.

Le gingembre combat les maladies de civilisation

gingembre maladie

 

Dans le monde occidental, le gingembre n’était valorisé que pour son effet aphrodisiaque.

Mais aujourd’hui, les scientifiques du monde entier reconnaissent ses vertus.

La plupart d’entre nous ne savent pas que cette racine possède de précieux nutriments qui peuvent nous permettre de combattre les « maladies de civilisation« .

Les recherches à ce sujet se sont multipliées ces dernières années.

Le gingembre a des propriétés digestives, anti-oxydantes, anti-inflammatoires, fluidifiantes, anticancéreuses, anti-cholestérol, anti-émétiques, anti-ulcéreuses… Entre autres…

Rajeunir son coeur avec le gingembre ?

Le quart d’heure technique :

« Les acides gras insaturés sont bons pour la santé car ils ont un impact positif sur les taux de lipides dans le sang et des effets bénéfiques sur la fonction cardiovasculaire ».

Un article paru sur le site du Centre national américain d’information évoque également les bénéfices des acides gras polyinsaturés pour « la prévention des troubles cardiovasculaires ».

Donc oui, le gingembre nous fournit des acides gras qui aident le coeur à se refaire une santé !

Consommer le gingembre efficacement ?

jus de gingembre

Pour démarrer votre journée, buvez ce rhizome de longue vie en infusion.

Faite-le infuser 5 minutes, dans coupé en rondelles fines, dans une casserole d’eau presque bouillante. A consommer dès le matin frais ou après un repas pour faciliter la digestion en même temps.

Faites d’une pierre, deux coups 😉

Je bois des jus de gingembre frais, mélangé à du citron vert, cela pour avoir la pêche pendant ma séance de fitness. Cela me donne l’énergie nécessaire tout au long de l’effort.

Le gingembre peut aussi se consommer en poudre, mélangé à du miel.

Son usage externe est un peu plus méconnu. Sous forme d’huile essentielle, il est prescrit contre les rhumatismes.

Son pouvoir anti-inflammatoire permet en effet de réduire significativement l’intensité des symptômes.

Si vous faites des gâteaux ou bien dans la cuisine, le gingembre est toujours là pour donner une bonne saveurs à vos créations.

Râpez un bon morceau de gingembre frais (dosez selon vos envies, car ça pique) et préparez une infusion. Cela vous donnera énergie et tonus.

Attention : contre-indications au gingembre !

Hémophilie : Le gingembre réputé pour ses propriétés anticoagulantes est strictement interdit aux personnes sujettes à l’hémophilie. Les personnes qui en souffrent saignent plus longtemps que la normale, parce que leur sang présente un gros déficit de facteurs de coagulation.

Diabète : Il ne faut pas mélanger gingembre et médicaments. Le gingembre est connu pour sa capacité à réduire la glycémie et à améliorer la résistance à l’insuline. Mais médicaments + gingembre font mauvais ménage !

Insuffisance cardiaque : Le gingembre possède les mêmes propriétés que les médicaments utilisés pour augmenter le rythme cardiaque. Il ne faut pas combiner les deux.

Cas de sous-poids : En effet, après ingestion, le gingembre augmente la température du corps. Et ce dernier tente de la réguler en puisant dans ses réserves de graisses, pour ensuite les utiliser comme source d’énergie. Le gingembre augmente le sentiment de satiété et réduit l’appétit.

Conclusion : Racine de longue vie

Le gingembre nous fait du bien ! La consommation quotidienne de cette racine en infusion ou en jus frais frais améliore la circulation et empêche les maladies du coeur.

Il aide a prévenir des maladies cardiovasculaires et ce parce qu’il fluidifie notre sang. Cela fait travailler plus sainement et plus facilement le muscle cardiaque. C’est votre coeur qui vous remercie car vous lui faciliterez la tâche en consommant du gingembre.

Par contre, si vous prenez déjà des médicaments qui fluidifient déjà votre sang, sa consommation peut s’avérer dangereuse.

Il soigne aussi le mal des transports ou le mal de mer. Il suffit d’en consommer une heure avant le voyage ! C’est pourquoi la NASA le donne à ses astronautes avant de partir dans l’espace (true story).

10 grammes de gingembre frais pas jour, c’est super pour rester en bonne santé sans trop en abuser.

Photo principale par Sarah Pflug